Loomio

La grève étudiante ou la grève sociale

DL diego Laliberte Public Seen by 290

Tant qu'à s'impliquer en énergie et en temps, devrions-nous pas défendre des causes ayant une plus grande portée sociale?

le débat est lancé

AT

Ashlee Tremblay Tue 23 Feb 2016 8:09PM

Totalement en accord avec toi mon cher diego plus gros la cause est plus d'effort nous allons devoir fournir

JP

Jeff Perreault Tue 23 Feb 2016 8:09PM

Très bonne question. Certaines personnes disaient, en 2012, que nous ne revendications ne nous touchaient que nous, en 2015 d'autres disaient que nos revendications étaient trop larges.

DL

diego Laliberte Tue 23 Feb 2016 8:17PM

la stratégie politique de diviser pour mieux régner n'as jamais été aussi d'actualité!

coupons dans les régimes de retraites de la police, faite une campagne d'opinion publique pour retourné la population contre eux,

Sabrer dans les salaires des employé de la ville, faite une campagne d'opinion publique pour retourné la population contre eux,

augmenter les Frais de scolarité, faite une campagne d'opinion publique pour retourné la population contre eux,

Diminuer les prestation à l'aide sociale, faite une campagne d'opinion publique pour retourné la population contre eux,

J

Jules Tue 23 Feb 2016 8:23PM

Selon moi, si les revendications sont plus globales, il faut élargir le champs d'action et s'assurer que la révolte aussi soit plus globale. (comme en 2012?)

Se limiter aux grèves étudiantes c'est se mettre la population à dos, et le manque d'organisation c'est se mettre en danger.

Malheureusement pour être efficace il faut que la révolte soit plus violente et plus précise, mais dirigée vers la population active. Il faut se limiter aux symboles. (banques, postes de police et hôtel de ville)

J

Jules Tue 23 Feb 2016 8:28PM

*pas dirigée

LO

Léa Ougier Tue 23 Feb 2016 8:24PM

Y aurait'il de nouvelles manières de se revendiquer, différentes de la grève?

FPR

Francois P. Robert Tue 23 Feb 2016 8:24PM

Concrètement, comment cela peut se traduire en proposition concrète que les membres pourraient voter?Question @diegolaliberte et @jeffperreault

DL

diego Laliberte Tue 23 Feb 2016 9:05PM

oublions les propositions de vote et sortons dans la rue

MN

Mella Normande Tue 23 Feb 2016 8:49PM

Grève sociale!!

DL

diego Laliberte Tue 23 Feb 2016 9:01PM

la question nous amène a nous questionner sur le pouvoir réelle et la portée du mouvement étudiant, Une proposition de vote d'un assemblé étudiante a-t-elle une valeur mobilisatrice ayant un impact externe à la vie étudiante? Les débats sociaux ne mérite-ils pas d'être envisagé sur une scène plus large que le celle du cadre universitaire/ scolaire

FPR

Francois P. Robert Wed 24 Feb 2016 3:26PM

@diegolaliberte : oui, mais sans proposition, cela reste «dans le vide»: il faut mobiliser les gens à sa cause si on veut un réel changement social. Sinon, tout le monde va à la rue... pour aller travailler ou à l'école.

DU

[deactivated account] Wed 24 Feb 2016 3:56PM

Ça fait longtemps que je me dis que tant et autant que le mouvement n'impliquera pas l'ensemble des populations, le changement ne pourra être réel. Lors du mouvement étudiant en 2012, les syndicats des villes ne se sont pas impliqués plus qu'il le faut. Lors des manifestations syndicales, les étudiants n'y étaient pas. Il faudrait tout le monde: les étudiant.e.s, les professeur.e.s, chargé.e.s de cours, infirmier.ère.s, éducateur.trice.s en garderie, employé.e.s municipaux, chauffeur.euse.s d'autobus, corps policiers... Il faut être tous ensemble pour faire changer les choses!