Loomio
Tue 1 Nov 2016 3:50PM

Principes gouvernance: 1) IPC composé d'administrateurs du réseau

MR Mathieu Richard Public Seen by 356

Dites si OUI ou NON vous êtes d'accord avec une Instance Politique Collective composée de représentants des CA du réseau

Par ailleurs, n'hésitez pas à réfléchir et donner votre avis sur le fait de faire une petite place à d'autres types de membres (lesquels? partenaires stratégiques nationaux? salariés SOM?)

MR

Poll Created Tue 1 Nov 2016 3:50PM

L'IPC doit être exclusivement ou très majoritairement composée d'administrateurs issus des CA du réseau Closed Wed 30 Nov 2016 3:01PM

Results

Results Option % of points Voters
Agree 77.8% 7 MR JS YL FM GM F SM
Abstain 0.0% 0  
Disagree 22.2% 2 JN CJ
Block 0.0% 0  
Undecided 0% 13 G-E HM DU C DR SD GJ B C SC CS YZ YPL

9 of 22 people have voted (40%)

FM

Florence Martin
Agree
Mon 7 Nov 2016 12:08PM

à condition d'associer ce principe à celui des double-liens

JN

Julien Noé
Disagree
Fri 11 Nov 2016 3:58PM

Exclusivement me semble préférable, les membres de l'IPC (hors double lien avec CODIR) devraient être des administrateurs. Ok pour d'autres lieux avec des admin non socio, mais pas l'IPC à mon avis.

MR

Mathieu Richard
Agree
Fri 11 Nov 2016 7:28PM

CA EN: Important que l'IPC soit une instance politique avec rôle et composition distincts du CODIR (à l'exception de fonction de liens); admins régionaux+ qques partenaires stratégiques + représentation salariés SOM si elle n'est pas faite ailleurs.

JS

jean-jacques sabaloue Tue 1 Nov 2016 5:45PM

L'IPC est par définition en charge de la définition des politiques sur plusieurs thèmes. Elle émane des coopératives locales.
Je suis favorable à ce que
a/ la composition de base de l'IPC soit constituée d'au moins un administrateur de chacune des coopératives locales. Cet administrateur ne peut pas être un membre du CODIR (cela exclu les DG des coopératives locales).
b/ des personnes complètent cette composition de base : un représentant des partenaires 'historiques' ou 'fondateurs' ou 'stratégiques' comme la Nef, Biocoop etc...

JS

jean-jacques sabaloue Tue 1 Nov 2016 5:47PM

Je propose de donner le nom "Enercoop Réseau" pour l'IPC .
"Enercoop Réseau" est une structure juridique.

JS

jean-jacques sabaloue Tue 1 Nov 2016 5:48PM

Je propose de donner le nom "Enercoop Services" pour la structure opérationnelle mutualisée.
"Enercoop Services" est une structure juridique.

F

Forster Thu 3 Nov 2016 12:28PM

IPC à 100 % administrateurs mais ceci n'exclue pas la participation d'autres personnes Enercoop ou représentants d'entités extérieures à titre consultatif
accord pour les dénominations proposées par Jean Jacques

DR

dominique raison Fri 4 Nov 2016 8:59AM

Cette proposition sera certainement validée par l'ensemble avec des variantes.
2 remarques :
-en réunion téléphonique, il s'agissait de discussion, d'argumentation, là on passe au vote.
-On ne peut rester éternellement dans la théorie (déjà 2 ans...). On doit voir les structures possibles pour pouvoir avancer : si c'est une SCIC, il y aura au moins 3 catégories (salariés/producteurs; bénéficiaires =EL, autres = partenaires,...). On fait coller théorie et possible.

CJ

Cyril JARNY Mon 7 Nov 2016 7:25PM

A mon avis, l'IPC ne doit pas être composé uniquement d'administrateurs des coop du réseau. Il s'agit là d'une configuration trop fermée à quelques initiés et ne permet pas de porter l'avis ni des salariés ni des sociétaires de façon directe.
Ce fonctionnement faisant appel uniquement à la "représentativité" tend à spécialiser les "représentants" et à éloigner les sociétaires, ce que l'on connait bien dans le cas du fonctionnement des institutions de notre pays ! Le risque est très fort que de travailler de façon "hors sol" !
Il ne doit pas y avoir de place spécifique pour les partenaires (stratégiques, historiques, etc..) qui sont déjà représentés au sein des collèges de chaque coop. La logique du fonctionnement nouveau est que le sociétariat passe par les coop locales, donc il est préférable d'aller au bout de la logique.

MR

Mathieu Richard Fri 11 Nov 2016 7:33PM

Le CA EN est en faveur d'un IPC composé majoritairement d'administrateurs régionaux
Issus de toutes les catégories de sociétaires (y compris le cas échéant salariés), mais non membres du CODIR (sauf pour la fonction spécifique de lien) afin d'avoir deux instances avec rôles et compositions distincts

Intérêt de quelques places pour les partenaires stratégiques: Enercoop est né non pas d'une initiative isolée mais d'une coalition de structures de l'economie solidaire, de l'environnement et des énergies renouvelables, qui ont soutenu son développement et continuent à aider Enercoop à éviter les écueils. Leur participation (tournante, ou dans des modalités à définir) dans l'IPC permettrait à la fois de ne pas briser ce lien et de continuer à bénéficier de leur expérience nécessaire, et enfin d'apporter un regard extérieur bienvenu pour ne pas fonctionner en bulle
Intérêt de donner une place aux salariés SOM: si et seulement si ceux-ci n'ont pas d'espace de représentation politique autre, cela sera une manière de leur donner les mêmes droits que les salariés des EL.

YL

yves-alain lienard Thu 17 Nov 2016 2:33PM

des partenaires et autres dans IPC ? : formellement que des administrateurs. Si partenaires et autres invités c'est pour consultation (sans droits de vote)
ARGUMENTS : simplicité et clarté ; évolution possible vers l'accord de droits de vote aux autres catégories, il sera plus facile d'ajouter que de retirer ; que des admins car ce sont des personnes élues par les sociétaires des EL